IMGP1842La semaine a commencé par un horrible choix gastronomique… Un soir, je décide d’aller dîner seule dans un resto proche de notre appart, quelle erreur, j’ai commandé un plat de crabe à envelopper dans des petites crêpes et je dois avouer que le goût était tout simplement immonde, je n’ai même pas terminé. En plus de ça, ils m’ont servi un jus de noix de coco chaud, beurkkkk au lieu d’un jus bien frais et comble de l’horreur, il me l’on renversé partout sur la table ! J’ai quitté le restaurant à la hâte en me jurant que je n’y retournerai plus !

Le lendemain, je suis allée flâner dans un centre commercial après le boulot et j’aiIMGP1931 IMGP1923trouvé deux paires de chaussures absolument ravissantes, une paire bleue vernie avec un talon vraiment original et une paire d’escarpins rouge verni dignes d’être sorties lors d’un cocktail, je pense que je vais faire des envieuses en rentrant, n’est-ce pas ma petite Margot …

Après ces achats, Camille et moi sommes sorties boire un verre de vin a « La baie des Anges » au cœur de Houhai, petit bar resto très sympa avec un large choix de vins, hummmmmm ça fait bien un petit verre de rouge.

n515364604_843703_6276Jeudi soir, un de mes collocs, Dado, qui travaille pour le « Film Marketing » organisen515364604_843699_6795 avec sa boîte une soirée archi privée pour le lancement d’un festival de films sur Pékin : le « One dream rush ». Alors nous voici là-bas, dans la boîte en sous sol de l’hôtel 6 étoiles de l’Opposite House, habillés sur notre 31 entourés de stars chinoises, et harcelés de paparazzi qui nous flashent toutes les 2 secondes, c’est tout simplement ahurissant ! La soirée est open bar en cocktail délicieux mais démoniaques. Avec mon style bien frenchie et ma robe orangée, les flashent fusent de partout et on finit par se prendre au jeu de starlettes !! Dans cette ambiance folle, je IMGP1864rencontre un tas de gens importants ; enfin importants, comme le Directeur de l’UCCA, énorme galerie d’art de Pékin, fondateur également duIMGP1845 Palais de Tokyo de Paris : Jérôme Sans. Il m’offre une bouteille de Champagne et moi je lui conseille d’aller se faire couper les cheveux, ce monde est tellement surfait ! Je finis par rentrer, trèèèèèèès fatiguée et surtout, je bosse demain ! Vous pouvez aller faire un tour sur facebook, le site de la boîte (PUNK Beijing) n515364604_841678_8850a mis quelques photos de la soirée en ligne :

http://www.facebook.com/group.php?gid=4576674 9376

Houlala, le lendemain justement parlons en, c’était dur, mais c’était dur… Au bureau, c’était la lutte et la seule pensée qui animait mon cerveauIMGP1874 c’était l’image d’un gros Big Mac de chez Mac Donald, des n515364604_841677_8511frites bien grasses et un coca bien frais. Haaa ces lendemains de soirées! Le soir, c’est Halloween et franchement pas besoin de sortir, je me fais peur toute seule rien qu’en me regardant dans la glace! Pour moi ce soir, c’est 2h de massage, une grande bouteille d’eau citronnée et…. DODO !

IMGP1886Samedi, je me réveille en sursaut, mon réveil affiche 14h30, vite Laura debout ! UneIMGP1887 douche vite, je m’active comme une dingue, je cours partout dans l’appartement sous le regard amusé de mes collocs ! Je me retrouve dans un taxi, direction Dashanzi 789 Art District. Soudain, je regarde l’horloge du taxi et je vois 13h30, je réalise que je ne me suis pas levée à 14h30 mais 11h30 et que c’est pour ça qu’à l’appart tout le monde était en train de buller en pyjama! Bon et bien après tout, tant mieux, ma journée va être longue. Le taxi me dépose à une entrée. L’endroit est immense, c’est d’ailleurs l’un desIMGP1892 IMGP1884plus grands quartiers d’ateliers et de galeries d’art du monde. Le lieu représente des centaines et des centaines de hangars désaffectés totalement investis par l’art contemporain. C’est vraiment un espace incroyable où les délires d’artistes jouent avec les murs, les esprits et la lumière. Par contre la sécurité des bâtiments est parfois un peu douteuse… Je marchais tranquillement lorsqu’à 20 mètres de moi s’effondre une vitre, IMGP1898telle une lame de guillotine perchée à 5 étages, heureusement qu’il n’y avait personne dessous. Il faut dire que le lieu est un ancien complexe de production d’électricité et que vous avez l’impression que tôt ou tard, avec toutes lesIMGP1901 fumées qui sortent de partout de tuyaux fuyants et en mauvais état, tout va exploser (comme tu le dis si bien Marie, une véritable usine à gaz, hihihi!!!). Entre statues et tableaux aux mises en scènes provocatrices, osées, Dashanzi est une  merveilleuse invitation au voyage à travers un monde étrange, et avant-gardiste de l’art chinois.

IMGP1896Après cette découverte, je me rends au Friendship store, grand magasin surIMGP1909 plusieurs étages avec une particularité : il n’y a pas un chat (normal, ici ils les mangent!), les rayons sont déserts, vous avez l’impression d’être dans l’hôtel du film Shining de Stanley Kubrick sauf que cette fois, vous êtes l’acteur et ça se passe dans un grand magasin. Brrrrr, je ressors et vais déjeuner dans un sushi bar, ancien Rotary Sushi du guide du routard! Oui il n’existe plus le Rotary !

IMGP1917Je marche quelques centaines de mètres et rejoins le Silk Market, histoire de voir les petites nouveautés… Je me trouve une ravissante petite robe bleue nuit, la vendeuse me reconnaît et me reparle de ma négociation de requin et de mon saignement de nez. Elle me donne un prix raisonnable mais encore trop élevé à mon goût, je lui donne un nouveau prix, elle fait la moue mais accepte. Et oui, il faut être commerçant avec une “bonne cliente” comme moi!

Samedi soir, mes collocs sortent au concert de Kanye et moi, je rejoins Mathilde, journaliste chez ICARI, rencontrée lors de la soirée de jeudi au « 42 below, one dream rush », au Face, nous prenons une petite bouteille de vin rouge, un moment très sympa dans une ambiance très lounge.

IMGP1949Dimanche, je pars « bruncher » au Caribou avec Kit et Dado. Le lieu est rigoloIMGP1950 avec des inscriptions au crayon sur tous les murs. Comble du bonheur, la carte a une traduction en français parfois fort amusante comme des “oeufs organiques au plat”, mais le must, j’ai mangé des escargots, quelle gourmande je fais! Un bon moment de détente et de franche rigolade en ce dimanche ensoleillé. Parfois, ne rien faire à part manger et IMGP1948bavarder, fait vraiment du bien.

En rentrant, je passe faire quelques courses au 7/11, petite supérette à côté deIMGP1956 chez nous. J’achète quelques produits ménagers et je trouve une pochette de 5 slips en coton blanc, parfait pour dormir! En rentrant à la maison, je m’aperçois qu’il y avait des tailles inscrites et moi, j’ai pris des……XXL!!!!! J’en essaie un, j’éclate de rire, on dirait un modèle du type la Redoute aux pages «lingerie mémé », vous savez celle où on vous présente des jeunes filles qui les portent pour atténuer l’effet culotte gigantesque «  Bridget Jones ».

Pour le diner, je pars avec Dado au Yotsuba, restaurant japonais qui importe son poisson directement “from Tokyo”, un vrai sushi qui fond en bouche… Je commande quelques pièces mais Dado, lui a Presque dévoré l’équivalent d’un thon rouge entier ! Quel morfale alors celui-là ! Heureusement que ce n’est pas à volonté car tous les sushis bars de la ville mettraient la clef sous la porte…